Saudi Vision 2030 ‘will boost competitiveness,’ WEF says

Diffuser l'info

Heure: Août 15, 2018
Beaucoup de jeunes Arabes qui rêvent de vivre et de travailler en Europe ne sont pas seulement intéressés à gagner de meilleurs revenus
Pour maintenir notre identité, nous devons moderniser notre environnement de travail
LONDRES: Selon le dernier rapport sur la compétitivité du monde arabe du Forum économique mondial (WEF), les pays du Moyen-Orient ont du mal à créer des opportunités variées pour leurs jeunes.
Toutefois, un certain nombre de pays innovent et créent de nouvelles solutions aux obstacles existants à la compétitivité.
L’Arabie saoudite s’est engagée à apporter d’importants changements à son économie et à sa société dans le cadre de son plan de réforme Vision 2030, tandis que les EAU ont augmenté leurs investissements en capital dans les entreprises technologiques de 100 millions à 1,7 milliard de dollars en deux ans seulement.
Bahreïn met à l’essai un nouveau permis flexible pour les travailleurs étrangers, au-delà du système de parrainage habituel qui a segmenté et créé des inefficiences sur le marché du travail de la plupart des pays du CCG.
Le rapport a constaté que, malgré d’énormes améliorations dans l’infrastructure et l’adoption de technologies, les investissements menés par le gouvernement dans le monde arabe n’ont pas suffi à encourager la participation du secteur privé à grande échelle.
Le rapport du WEF, rédigé en collaboration avec le Groupe de la Banque mondiale, présente des recommandations pour les pays arabes en vue de préparer un nouveau contexte économique, de meilleures possibilités d’éducation et une mobilité sociale accrue.
« Nous espérons que le Rapport sur la compétitivité du monde arabe 2018 stimulera les discussions et aboutira à des réformes gouvernementales susceptibles de libérer le potentiel entrepreneurial de la région et de ses jeunes », a déclaré Philippe Le Houérou, PDG d’IFC.
« Nous devons accélérer les progrès vers un modèle économique axé sur l’innovation qui crée des emplois productifs et des opportunités généralisées. »
Le rapport indique que la voie vers des économies moins dépendantes du pétrole dans la région arabe passe par des politiques macroéconomiques solides qui facilitent les investissements et le commerce, la promotion des exportations, des améliorations dans l’éducation et des initiatives pour accroître l’innovation au sein des entreprises.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info