Sommet du G20: montrer au monde le nouveau visage de l’Arabie saoudite

Diffuser l'info

08/12/19

Seul État du Golfe à être membre du G20, l’Arabie saoudite est dans une position unique. Avec le sommet du G20 de 2020 qui se tiendra à Riyad, le pays et le prince héritier Mohammad Ben Salmane auront non seulement la possibilité de présenter les ambitieux projets de réforme du Royaume, mais aussi d’accroître l’influence saoudienne dans la communauté internationale.

Alors que l’Arabie saoudite entreprend ces réformes ambitieuses tout en traversant une situation difficile dans la région, de la Syrie à l’Iran, le sommet offre au Royaume la possibilité de démontrer son engagement en faveur de la modernisation et sa volonté d’être un honnête courtier et leader. L’Arabie saoudite étant également en pleine transition de leadership, le sommet représentera la véritable introduction du prince héritier sur la scène mondiale.

Le G20 lui-même représente une structure qui comprend les dix-neuf plus grandes économies nationales du monde et l’UE. Conçu à l’origine comme un forum pour coordonner et promouvoir la stabilité financière internationale sur la base des idéaux du libre marché, le G20 a radicalement évolué au fil des décennies. En effet, il ressemble actuellement à une alternative à l’ONU et à d’autres organisations supranationales, grâce auxquelles les États les plus puissants et les plus influents du monde peuvent s’engager dans une action collective afin de résoudre les problèmes mondiaux. L’Arabie saoudite fait ainsi son entrée dans le courant dominant du G20 à un moment où ce forum international critique passe de simples considérations économiques à des considérations plus générales concernant l’équilibre mondial des pouvoirs et la stabilité du système international.

Le rôle de l’Arabie saoudite au sein du G20 est essentiel pour la région du Golfe, du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) et le monde islamique. Le Royaume étant non seulement le seul membre de la région du Golfe, mais aussi l’un des leaders énergétiques les plus importants, il détient une immense influence sur la politique énergétique mondiale ainsi que sur les politiques étrangères du Golfe. Le Royaume ayant été un allié fidèle de l’Occident dans leurs interventions militaires régionales, l’adhésion de l’Arabie saoudite au G20 reflète son importance en matière d’énergie, de géopolitique et même de la représentation du monde islamique dans ce plus important des forums mondiaux. Le prince héritier montrant également sa volonté de réformer les structures économiques intérieures de l’Arabie saoudite, un nouveau jour se profile alors que Riyad se prépare à accueillir le sommet.

Cela dit, il est important de noter que les membres du G20 ont souvent considéré le Royaume avec scepticisme, en raison de sa dépendance à l’égard des exportations de combustibles fossiles et de ses niveaux relativement faibles de diversification intérieure. Étant donné qu’un programme néolibéral a profondément imprégné le G20, la position de l’Arabie saoudite dans l’organisation a jusqu’à présent été quelque peu entachée en raison de son manque de cohérence avec les politiques économiques de ses confrères. À cet égard, son inclusion a parfois été perçue comme résultant de son importance géopolitique plutôt que de son mérite économique réel. Les véritables motifs qui sous-tendent l’adhésion de l’Arabie saoudite sont susceptibles de changer au fil des ans, car Mohammed indique clairement qu’une nouvelle génération de dirigeants a pris les rênes de Riyad et que l’Arabie saoudite apporte des changements fondamentaux à son économie et à sa société.

Avec les opportunités offertes par la Vision 2030 bénéficiant non seulement à la population saoudienne mais aussi à la communauté mondiale, le prochain sommet permettra au Royaume de montrer au monde son ambition et le nouveau visage de son leadership dynamique.

Dr. Hesham Alammar

Plus important encore pour l’avenir de l’Arabie saoudite, le sommet de Riyad permettra au prince héritier et au Royaume de présenter le projet de la Vision 2030, qui promet de modifier radicalement l’avenir de la nation et d’aligner son économie sur celle du monde occidental développé.

Avec autant de critiques de l’Arabie saoudite qui se sont historiquement concentrées sur sa structure économique non diversifiée, ce plan cohérent pour transformer l’économie saoudienne en une économie fondée sur la connaissance permettra au Royaume d’entrer dans le courant dominant du monde développé. Avec les opportunités offertes par la Vision 2030 bénéficiant non seulement à la population saoudienne mais aussi à la communauté mondiale, le prochain sommet permettra au Royaume de montrer au monde son ambition et le nouveau visage de son leadership dynamique.

De là, l’Arabie saoudite a également la possibilité de diriger la politique concernant l’Iran et la Syrie. Riyad est une puissance régionale forte avec le potentiel de développer un statut encore plus grand si elle procède aux réformes économiques et aux investissements nécessaires. L’influence saoudienne continuera de croître, au sein du G20 et des structures bilatérales, en raison de sa fiabilité historique à soutenir les interventions occidentales pour la stabilité dans la région. À partir de cela, le sommet fournira une opportunité aux dirigeants de renouveler cet engagement à long terme et offrira à d’autres dirigeants du G20 un soutien saoudien pour mettre fin à la crise qui sévit actuellement en Iran, à la longue guerre civile syrienne et à ses crises associés des réfugiés.

Compte tenu de l’ambition que le prince héritier a montrée en ce qui concerne la refonte de l’économie intérieure de l’Arabie saoudite, le prochain sommet du G20 à Riyad lui offre également l’occasion d’assumer un rôle de leadership plus important en termes de coordination avec les puissances occidentales pour gérer les turbulences de la région du Golfe. Les crises en Syrie et en Iran ne représentant que des microcosmes de l’instabilité plus large de la région, le sommet lui offrira l’occasion de démontrer sa maîtrise de la politique étrangère et sa volonté d’engager des actifs saoudiens dans les missions nécessaires dans la région.

Cela devrait accroître le soft power saoudien à une époque où les gouvernements occidentaux recherchent des alliés fiables. Étant donné que le Royaume est en pleine transition de pouvoir, il s’agit d’une opportunité cruciale pour le futur dirigeant saoudien.

Si le leadership en ce qui concerne les questions relatives à la région du Golfe et au monde islamique représente certaines des prérogatives naturelles de l’Arabie saoudite, le Royaume sera également en mesure de montrer au monde que ses programmes de modernisation sont bien avancés. En outre, et avec la transition du pouvoir au prince héritier Mohammed ben Salmane toujours en cours, cela représentera une immense opportunité pour lui de présenter sa vision de l’avenir de l’Arabie saoudite. La Vision 2030 transformera non seulement l’économie saoudienne, mais aussi la manière dont les Saoudiens ordinaires se rapportent à leur gouvernement et au monde. Inspiré par le néolibéralisme qui prédomine au sein du G20, son dénouement permettra également à Mohammed de démontrer son attachement aux valeurs du G20.

Le sommet offrira à la communauté mondiale le portrait d’une nation moderne, transcendant son rôle de simple exportateur de pétrole. Au lieu de cela, cela montrera que l’Arabie saoudite est en train de devenir une économie de marché moderne dans laquelle la concurrence est la norme et avec laquelle les puissances occidentales se sentiront en sécurité pour faire des affaires.

  • Cet article a été publié dans The Diplomat Magazine, intitulé «L’ARABIE SAOUDITE ACCUEILLERA LE SOMMET DU G20 EN 2020».

___

  • Le Dr Hesham Alammar est professeur adjoint de science politique et superviseur du Centre d’études américaines de l’Institut du Prince Saud al-Faisal d’études diplomatiques. Email:halammar8@gmail.com

Avis de non-responsabilité: les opinions exprimées par les auteurs dans cette section sont les leurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d’Arab News

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info