Tabouk, l’une des perles rares d’Arabie saoudite, abrite des vallées chargées d’histoire

Diffuser l'info

19/08/21

Le tourisme intérieur a considérablement augmenté à Tabouk au cours des dernières années. (Photo, SPA)
Le village archéologique de Disa, où se trouvent des tombes nabatéennes aux façades sculptées dans les formations rocheuses, daterait de la fin du deuxième millénaire av. J.-C
Beaucoup pensent qu’il s’agit de l’ancienne ville de Madyan, mentionnée dans le Coran comme étant l’endroit où le prophète Moïse s’est réfugié après avoir quitté l’Égypte
DJEDDAH: Riche en antiquités et en sites archéologiques, Tabouk est l’une des perles rares d’Arabie saoudite. C’est une région qui abrite des vallées, des oasis, des ruisseaux, de magnifiques colonnes en grès et de longs palmiers. On y trouve notamment le village archéologique de Disa, avec ses tombes nabatéennes aux façades sculptées dans les formations rocheuses.

Ces tombes existent aussi dans l’oasis de Mougha’ir Shou’ayb, nommée «Al-Bada’». Ce site daterait de la fin du deuxième millénaire av. J.-C. Beaucoup pensent qu’il s’agit de l’ancienne ville de Madyan, mentionnée dans le Coran comme étant l’endroit où le prophète Moïse s’est réfugié après avoir quitté l’Égypte.

Des maisons et des temples ont de même été taillés dans la montagne, souvent avec des motifs complexes autour de leur entrée. La région est devenue très populaire auprès des amateurs de photographie.

Ce sont les rares sites historiques de Tabouk, une destination touristique appréciée pour son importance historique, mais aussi pour la diversité de sa nature et la douceur de son climat, qui en font une excellente option pour une escapade estivale.

Ce n’est donc pas un hasard si le tourisme intérieur a considérablement augmenté à Tabouk ces dernières années. Les frères Khaled et Ahmed, qui organisent des tours privés dans différentes régions saoudiennes, ont déclaré à Arab News que Tabouk demeurait un mystère pour bon nombre de personnes.

«C’est une région calme qui permet de s’échapper du brouhaha des villes», affirme Khaled. «Tout y est merveilleux, de l’exploration des coins et recoins des vallées aux barbecues et à l’observation des étoiles la nuit. Et, pensez-y, des civilisations (anciennes) sont passées par ici.»

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News


Diffuser l'info