Technologies capillaires vise le marché saoudien

Diffuser l'info

23/09/19

Le fondateur et PDG de Technologies capillaires, Anish Reddy, avec le fondateur de Holding Veda, Fahad Alhokair, ont signé l’accord de coentreprise.

Technologies capillaires, société de produits logiciels ayant son siège à Singapour, est entrée sur le marché saoudien en proposant des solutions logicielles en nuage aux détaillants et aux fabricants.

Capillary a signé un accord de coentreprise avec Veda Holding, aboutissant à la création d’une entité saoudienne appelée «Capillary Arabia».

La société Veda Holding basée à Riyad a été créée en 2017 par Fahad Alhokair.

Le fondateur et PDG de Technologies capillaires, Anish Reddy, a déclaré à « Arab News »: «Capillary est une entreprise de onze ans. Nous avons démarré en 2008 en Inde et nous sommes étendus à environ 30 pays dans le monde. Nous avons 14 bureaux en Chine, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est.

«Au cours de la décennie, nous avons travaillé avec des centaines de détaillants, de marques grand public et de fabricants sur des solutions logicielles basées sur le nuage, en les aidant à collecter les données de leurs clients, à obtenir des informations exploitables, à établir des relations individuelles avec les consommateurs, à mettre en place chaîne de magasins et fidéliser les consommateurs.  »

Il a ajouté que l’intelligence artificielle fait partie intégrante de leur plate-forme. «Nous avons conçu le produit Visiteur Métrix, qui mesure avec précision les visiteurs des magasins, fournit des informations détaillées sur les données démographiques des visiteurs et des métriques de conversion des magasins. Dans le monde en ligne, de nombreux outils sont disponibles. Nous sommes les premiers à créer un flux de clics hors ligne, aidant les détaillants à tout savoir, de la visite du magasin à l’achat », a ajouté Reddy.

Il a déclaré que la société avait travaillé avec un certain nombre de grands détaillants du Royaume, tels que Pizza Hut, le groupe Majid Al-Futtaim, KFC, le groupe Landmark, Herfy et le groupe Alhokair.

La société est présente au Moyen-Orient depuis 2012 et traitait avec des clients en Arabie saoudite par l’intermédiaire de son bureau au Moyen-Orient.

« L’Arabie Saoudite semblait être un marché sur lequel nous n’avions pas beaucoup de présence, c’est pourquoi nous avons estimé que nous devrions créer une joint-venture avec l’un des plus grands groupes ici et nous avons constaté une grande synergie avec Veda Holding », a déclaré Reddy.

«Dans le cadre de la coentreprise avec Veda, le produit et la technologie proviennent de nous, tandis que la compréhension et le soutien locaux proviennent de Veda. C’est donc une situation gagnant-gagnant pour les clients, car la plupart des clients veulent que nous ayons une présence locale ici et que nous fournissions une assistance locale », a t-il ajouté.

Reddy a déclaré que les consommateurs du Royaume connaissaient le numérique, l’Arabie saoudite comptant l’un des plus grands nombres d’internautes au monde (80%).

«L’objectif clair de Vision saoudienne 2030 est de créer plus d’emplois dans le secteur de la vente au détail et de mettre l’accent sur une pénétration du commerce organisé allant jusqu’à 80%. Cela correspond à ce que nous visons ici sur le marché de la vente au détail. Vision 2030 se concentre également sur le commerce électronique et nos produits contribuent à accélérer la transformation numérique dans le Royaume », a-t-il ajouté.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info