Téhéran veut « diviser le monde », a déclaré Adel Al-Jubeir, d’Arabie saoudite

Diffuser l'info

21/09/19

Le ministre d’Etat saoudien aux Affaires étrangères, Adel Al-Jubeir, a déclaré samedi que l’Iran était responsable des attaques sur Saudi Aramco. (AP)

Les enquêtes menées par l’Arabie saoudite montrent que des armes iraniennes ont été utilisées et que l’attaque est venue du nord
Le Royaume consulte ses alliés pour « prendre les mesures nécessaires »

RIYAD: Les attaques contre les installations pétrolières saoudiennes la semaine dernière étaient « une attaque contre toute l’humanité » et l’Iran tentait de diviser le monde, a annoncé samedi le ministre saoudien des Affaires étrangères.

Al-Jubeir a déclaré que les attaques avaient été menées avec des armes iraniennes. C’est pour cette raison que l’Iran devrait être tenu pour responsable de l’incident, ajoutant: «Nous sommes certains que les attaques ne viennent pas du Yémen, mais du nord. Les enquêtes le prouveront ».

«La position iranienne est d’essayer de diviser le monde mais ils n’y arriveront pas », a-t-il déclaré.

Lors d’une conférence de presse tenue dans la capitale saoudienne, Al-Jubeir a également déclaré que les attaques sur les installations d’Aramco visaient également la sécurité énergétique mondiale et que l’Arabie saoudite prendrait les mesures appropriées pour réagir si des enquêtes confirmaient que l’Iran était responsable.

« Le Royaume prendra les mesures appropriées sur la base des résultats de l’enquête pour assurer sa sécurité et sa stabilité », a déclaré Al-Jubeir.

«L’Arabie saoudite a adopté une position défensive, contrairement à l’Iran qui a tiré 260 missiles balistiques de fabrication iranienne par l’intermédiaire de ses milices et plus de 150 drones.

Le Royaume, contrairement à l’Iran, n’a pas tiré de missile, de drone ou de balle sur l’Iran. Cela démontre que nous cherchons le bien alors qu’ils cherchent le mal.

Adel Al-Jubeir, ministre d’Etat saoudien aux Affaires étrangères

«Le Royaume, contrairement à l’Iran, n’a pas tiré de missile, de drone ou de balle sur l’Iran. Cela démontre que nous cherchons le bien alors qu’ils cherchent le mal », a-t-il déclaré.

L’Arabie saoudite a rejeté les affirmations des Houthis du Yémen soutenus par l’Iran selon lesquelles ils auraient mené des frappes, le plus grand assaut jamais commis contre des installations pétrolières saoudiennes parmi les principaux exportateurs de pétrole au monde. Téhéran a nié toute implication dans les attaques.

L’Arabie saoudite consulte actuellement ses alliés pour « prendre les mesures nécessaires », a déclaré Al-Jubeir, appelant la communauté internationale à prendre position.

« Le Royaume appelle la communauté internationale à assumer sa responsabilité en condamnant ceux qui soutiennent cet acte et à prendre une position ferme et claire contre ce comportement imprudent qui menace l’économie mondiale », a-t-il déclaré.

Plus de 80 pays ont condamné les attaques, a-t-il déclaré.

Le chef du Corps de la Garde révolutionnaire islamique (CGRI) a déclaré samedi que tout pays qui attaquerait l’Iran deviendrait un champ de bataille, après que les Etats-Unis auraient ordonné des renforts dans le Golfe à la suite des attaques de la semaine dernière.

Washington a approuvé le déploiement en Arabie saoudite à « la demande du Royaume », a déclaré le secrétaire à la Défense, Mark Esper, et les forces seraient concentrées sur la défense aérienne et antimissile. Le commandant de l’IRGC, le général Hossein Salami, a déclaré: «Quiconque souhaite que son territoire devienne le principal champ de bataille, continue. Nous ne laisserons jamais aucune guerre empiéter sur le territoire iranien ».

Les Etats-Unis cette semaine ont imposé plus de sanctions à l’Iran et approuvé l’envoi de troupes américaines dans la région.

(Avec des agences)

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info