TheFace : Amal Nemengani, responsable de l’innovation et de la recherche

Diffuser l'info

03/01/19

image.png

Amal Nemengani. (Une photo de Ziyad Alarfaj)
 
  • Travailler et faire du bénévolat auprès de personnes handicapées m’a aidé à mieux comprendre mes semblables et leurs besoins individuels. Cela m’a rendu naturellement empathique.
Amal Nemengani aide ceux qui veulent être aidés à découvrir une meilleure version d’eux-mêmes. Ma mission dans la vie est devenue de réduire les souffrances humaines, une personne à la fois. Mon nom – Amal – signifie « espoir » et j’aime bien en tenir compte dans mes relations avec les gens.
J’ai 18 ans d’expérience dans le système de santé. Ce fut un voyage difficile de découverte de soi. J’avais l’impression que pour pouvoir travailler dans le secteur de la santé, je devrais me spécialiser en médecine, mais ce n’était pas le cas pour moi. Je suis titulaire d’un baccalauréat en littérature anglaise, mais j’avais l’intention de travailler dans un hôpital et j’ai rapidement atteint cet objectif.
Mon premier défi consistait à lutter contre le statu quo et à diriger une équipe composée d’hommes et de femmes dans une société qui commençait tout juste à accepter les femmes dans des rôles autres que celui d’enseignant ou de médecin. Un membre de l’équipe, en particulier, a trouvé très difficile de travailler pour une femme manager. Il était difficile de gagner sa confiance, mais une fois que je l’ai eu, il est rapidement devenu l’un des atouts majeurs de mon équipe.
Ce sont des expériences comme celle-ci qui ont alimenté ma passion pour le changement, inspirées par la célèbre citation de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ».
J’ai obtenu une maîtrise en systèmes d’information sur la santé et en gestion aux États-Unis et étudié deux mineurs – les aspects psychologiques et sociaux de l’invalidité et la politique de la santé.
Pendant mes années en Amérique, j’aimais me considérer comme une ambassadrice saoudienne aux États-Unis. J’ai travaillé dur pour combler le fossé entre deux cultures très différentes et, avec le temps, j’ai été très réconfortée par le bénévolat et la prise de parole en public.
Je suis actuellement responsable de l’innovation et de la recherche, et présidente du prix national de la sécurité des patients au Saudi Patient Safety Center, VRO. Mes tâches consistent notamment à proposer des solutions innovantes aux problèmes de santé, tout en donnant aux patients et aux familles les moyens de concevoir des services qui répondent à leurs besoins de leur propre point de vue, en utilisant la méthodologie d’innovation « Design Thinking ».
Je continue de travailler pour un changement positif, comme je le fais depuis plus de 18 ans, et le hub innovant dans lequel je travaille me permet d’aider à une plus grande échelle.
Travailler et faire du bénévolat auprès de personnes handicapées m’a aidé à mieux comprendre mes semblables et leurs besoins individuels. Cela m’a rendu naturellement empathique.
Je me suis concentrée sur l’entrepreneuriat social et je me suis associé à un ami pour dispenser une formation STEAM (sciences, technologie, ingénierie, arts et mathématiques) à tous les étudiants, y compris les handicapés, par l’intermédiaire de la société Amaleed.
Nous aspirons à « relier les points » et à répondre au besoin d’un programme après l’école complet et abordable pour les élèves âgés de 3 à 18 ans, conforme à la vision éducative du programme national de transformation et inspirant toute une génération de futurs penseurs capables de diriger la voie à un avenir meilleur pour nous tous.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info