Umluj: Un paradis exotique en Arabie saoudite

Diffuser l'info

13/08/20

Umluj se caractérise par sa variété de récifs coralliens qui font d’elle une destination incontournable pour les plongeurs. (Photo, réseaux sociaux)
  • La destination touristique la plus en vogue du Royaume est décrite comme les Maldives saoudiennes
  • Umluj se caractérise par sa variété de récifs coralliens qui font d’elle une destination incontournable pour les plongeurs. (Photo sur les réseaux sociaux)

Djeddah : Avec ses sables blancs, sereins, ses profondes eaux bleues et ses récifs coralliens cachés, un gouvernorat saoudien situé sur la côte de la mer Rouge est devenu la destination la plus en vogue cet été.
Le joyau caché d’Umluj est devenu une destination touristique renommée depuis que les voyages intérieurs sont recommandés en raison de la suspension des vols internationaux. Les touristes n’auraient certes pas imaginé que le Royaume abritait une destination aussi unique, où l’on trouve à la fois plages et montagnes.
Selon Khalid Khayat, propriétaire du camp Royal Tours à Umluj, le site est connu depuis longtemps comme l’une des plus belles plages en Arabie saoudite, mais c’est la visite du prince héritier Mohammed ben Salmane, qui a annoncé le Projet de la mer Rouge, qui lui a permis de connaître une notoriété mondiale.
« Il y a 99 îles avec de magnifiques plages de sable. Les gens les appellent “les Maldives saoudiennes” », précise Khayat.
« Lors de l’annonce du lancement du projet de la mer Rouge en 2017 par le prince héritier et la mise en place du plan de construction à Umluj, le monde a découvert le nom et le site », raconte-t-il.

Un splendide coucher de soleil à Umluj. (Photo, réseaux sociaux).

Ce qui distingue Umluj des autres plages du Royaume, c’est sa variété de récifs coralliens qui font d’elle une destination incontournable pour les plongeurs.
« Il est rare de trouver des récifs de couleurs, formes et tailles aussi variées que ceux d’Umluj. C’est vraiment comme plonger dans le paradis ! », s’enthousiasme Khayat.
Umluj est également une destination idéale pour les randonneurs et les alpinistes. « À moins d’une heure de route en dehors de la ville, vous trouvez des montagnes où vous pouvez faire de la randonnée ou du tourisme. Avec des volcans à l’est et des plages à l’ouest, Umluj possède une combinaison d’éléments naturels que l’on retrouve rarement ailleurs », ajoute Khayat.
« Umluj ressemble à un tableau fascinant. Ses centaines d’îles pittoresques, avec leurs palmiers, leur doux sable blanc, leurs eaux cristallines et leur vie marine abondante et diverse, sont un rêve pour les photographes. Et c’est tout près de chez nous ! Ces îles ont éveillé mon enthousiasme de photographe et d’amoureux de la nature et m’ont poussé à faire mes valises pour me diriger vers le cœur de ce lieu enchanteur afin de découvrir moi-même sa beauté. Je voulais aussi contribuer à promouvoir le tourisme local à travers de belles images. »
Aalia Fathima, 29 ans, en visite actuellement à Umluj avec son mari, raconte : « Nous recherchions différentes destinations à visiter en Arabie saoudite à l’occasion de l’Aïd quand nous sommes tombés sur Umluj. J’avais du mal à cacher mon enthousiasme ! Le sable est doux comme du coton et l’eau est cristalline. »
« Il y a tellement d’espèces de crabes et de coquillages qui parsèment les plages ! Nous avons beaucoup aimé notre séjour. »
Non seulement Aalia Fathima a été enchantée par la beauté naturelle du site, mais elle a été impressionnée par la gentillesse de ses habitants. « Être ici, loin du vacarme de la grande ville, c’était très agréable », confie-t-elle.
Selon Khayat, le nombre de touristes à Umluj est passé de cent à mille par semaine depuis l’annonce du Projet de la mer Rouge, et Royal Tours reçoit tous les jours entre 40 et 45 clients.

Tourisme international
Le nombre de touristes internationaux dépasse parfois le nombre de touristes saoudiens, et certains d’entre eux viennent du bout du monde uniquement pour visiter les sites volcaniques d’Umluj, indique-t-il.
« Il y a neuf mois, j’ai reçu un groupe de personnes venues de New York jusqu’à Djeddah. Ils ont attendu quelques heures et ont pris un vol pour Yanbu, puis ont conduit jusqu’à Umluj uniquement pour voir les volcans. L’un des membres du groupe était une Américaine qui n’était jamais venue en Arabie saoudite. Elle a obtenu un visa de touriste juste pour visiter Umluj », relate Khayat.
Paris Verra, américaine de 25 ans, vit en Arabie saoudite depuis près deux ans et a déjà visité Umluj deux fois. « Je voyais des photos d’Umluj et j’entendais les gens dire qu’elle ressemblait aux Maldives. J’étais curieuse de voir à quoi elle ressemblait. J’avais des amis qui s’y rendaient. À la dernière minute, j’ai décidé de me joindre à eux. Je n’arrivais pas à croire que cette eau se trouvait en Arabie saoudite », dit-elle.
« Je suis surprise de voir à quel point cet endroit est intact. J’ai parcouru le monde et il est très difficile de trouver un endroit aussi pur, qui n’a pas été abîmé. Umluj possède les plus beaux récifs que j’aie jamais vus. » Elle ajoute en plaisantant qu’elle vivrait à Umluj si elle le pouvait.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info