Un corps éducatif, scientifique et culturel islamique dénonce la violence à l’encontre des enfants

Diffuser l'info

Heure: Novembre 17,2018
Des enfants palestiniens rassemblés près des pépinières agricoles endommagées par une frappe aérienne israélienne en début de semaine à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 14 novembre 2018. (AFP)
 
  • L’organisation a appelé à des mesures pour interdire toutes les formes de violence à l’égard des enfants, y compris les châtiments corporels
DJEDDAH : À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance le 20 novembre, l’Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture (ISESCO) a appelé au lancement de campagnes de sensibilisation aux conséquences graves et aux impacts de la violence à l’égard des enfants.
L’ISESCO a exprimé sa profonde préoccupation face à la situation des enfants sous occupation israélienne en Palestine et à ceux qui font face à un conflit armé au Yémen, en Syrie, en Libye, en Somalie, en Afghanistan et au Myanmar.
L’organisation a appelé à des mesures visant à interdire toutes les formes de violence à l’égard des enfants, y compris les châtiments corporels, les pratiques traditionnelles préjudiciables et cruelles ou dégradantes, que ce soit dans la famille, dans les établissements d’enseignement ou sur le lieu de travail.
Il a exhorté les États membres et les organisations de la société civile à redoubler d’efforts pour protéger les enfants victimes d’un conflit armé et d’une occupation militaire.
Il a également demandé à lancer des campagnes de sensibilisation visant à éduquer le public, à promouvoir les valeurs d’un traitement décent pour les enfants et à diffuser une culture de la non-violence.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info