Un pat dans la bonne direction: l’Arabie saoudite ouvre un nouveau chapitre pour l’industrie de la mode

Diffuser l'info

05/11/19

  • «Nous ouvrons aujourd’hui un nouveau chapitre pour l’industrie de la mode dans notre pays»
  • L’événement présente des panneaux de célébrités, des ateliers et une exposition de couture de mariée saoudienne traditionnelle

RIYADH: L’avenir de la mode est plus prometteur que jamais en Arabie saoudite, notamment grâce au lancement d’un événement spécial à Riyad cette semaine.

Organisé par le ministère de la Culture et tenu au Palais de la culture du quartier diplomatique de Riyad, le Fashion Futures est le premier événement du genre dans le pays.

Cet événement, qui se déroule jusqu’au 6 novembre, comprend des panels de célébrités, des ateliers et une exposition autour de la couture nuptiale traditionnelle saoudienne.

Ce dernier s’est ouvert lundi après-midi avec un discours de Hamed M. Fayez, vice-ministre du ministère de la Culture.

Dans son allocution, M.Fayez a souligné l’engagement du ministère à développer le secteur de la mode dans le Royaume.

« Avec le lancement d’une commission de la mode autonome, nous ouvrons aujourd’hui un nouveau chapitre pour l’industrie de la mode de notre pays, la première plateforme du genre en Arabie saoudite », a-t-il déclaré.

Fayez a également annoncé une nouvelle bourse d’études, qui permettrait à quatre créateurs saoudiens d’étudier à la célèbre école de mode Parsons, The New School, à New York.

La princesse Noura Bint Faisal Al-Saud, conseillère auprès du ministère de la Culture, a également pris la parole pour souligner l’importance de la mode dans le développement de l’image du Royaume à l’échelle mondiale.

«À mesure que le Royaume se développe sur de nombreux fronts, nous voyons une place pour le Royaume sur la scène mondiale, notamment parce que nous connaissons très bien la mode, son lien culturel avec l’artisanat, la tradition et l’importance du patrimoine.                                                                                                                                                                                             La mode nous tient à cœur dans un monde en mutation », a-t-elle ajoutée

Parmi les orateurs notables de ce lundi, figuraient la créatrice de mode néerlandaise Iris Van Herpen, présidente du groupe LMVH Ravi Thakran et le PDG de Holition et cofondateur Jonathan Chippendale.

Une présentation du discours de la princesse Reema bint Bandar sur la mode saoudienne, du discours de Halima Aden, mannequin renommée, et du discours numérique du cofondateur et PDG de SSENSE, Rami Atallah, sont au programme.

Iris Van Herpen, fondatrice et directrice créative de sa marque de mode éponyme, a déclaré qu’elle était heureuse d’être à Riyad pour la première fois pour partager ses connaissances et son expérience.

« C’est une région que je n’ai pas encore vue beaucoup, alors je suis très curieuse et j’aimerais en voir plus », a-t-elle déclaré à Arab News.

La créatrice de mode amateur Lana Rasheed a confié à Arab News que sa participation à l’événement lui avait inspiré et espère pouvoir se faire une place dans l’industrie florissante du pays.

«Cet événement est une aubaine pour tout designer souhaitant se perfectionner et améliorer ses compétences.                                   Si vous êtes un designer qui veut s’améliorer, vous devez y assister.                                                                                                       Les gens et les lieux sont une source de motivation incroyable », a-t-elle déclaré.

Parmi de nombreuses réalisations, Fashion Futures a également offert une plate-forme à 100 designers saoudiens, 180 passionnés de mode saoudiens et 40 étudiants pour contribuer au succès et à la préparation de l’événement.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info