Un projet saoudien enlève 408 mines en une semaine

Diffuser l'info

03/06/19

Le grand nombre de mines continue de représenter une menace pour le peuple yéménite. (Photo AP / fichier)

  • 72 276 appareils houthistes désarmés malgré les craintes des Yéménites

RIYAD: Le projet saoudien de déminage (MASAM) au Yémen a extrait 19 mines antipersonnel, 112 mines antichar, 4 engins explosifs et 273 engins non explosés, soit 408 engins au total, au cours de la dernière semaine de mai.

Au total, 72 276 mines ont été extraites depuis le début du projet. On estime que 1,1 million de mines ont été plantées au Yémen par les milices Houthies soutenues par l’Iran au cours des trois dernières années, faisant des centaines de victimes civiles.

Le projet vise à démanteler les mines au Yémen afin de protéger les civils et de garantir la sécurité des livraisons de matériel humanitaire. Les Houthis développent des mines anti-véhicules et les transforment en explosifs antipersonnel pour terroriser les civils. Le grand nombre de mines continue de représenter une menace pour le peuple yéménite.

Programmes d’aide du ramadan

Le Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane (KSRelief) a distribué 370 paniers de vivres dans plusieurs directions de l’île de Socotra, au Yémen, au profit de 98 familles. Le centre a également distribué des paniers de nourriture et des repas de l’iftar dans plusieurs gouvernorats yéménites. Plus de 2 880 repas de l’iftar ont été distribués aux patients hospitalisés, aux nécessiteux et aux personnes déplacées des gouvernorats de Hadhramaut et de Dhale.

KSRelief a également distribué 855 cartons de dattes aux familles déplacées et pauvres du gouvernorat d’Abyan.

Parallèlement, le centre a également distribué 3 000 paniers de vivres à des personnes dans le besoin et déplacées de la province de Balkh, en Afghanistan. Au Liban, la distribution a aidé plus de 250 personnes de familles pauvres et nécessiteuses dans le cadre du programme du village du Ramadan à Tripoli.

FAITS EN BREF

Selon un rapport de l’ONU, le nombre de Yéménites dans le besoin est passé de 14,7 millions en 2013 à 24,1 millions en 2019, un problème qui coûtera environ 4,2 milliards de dollars.

Le Royaume a non seulement soutenu financièrement le Yémen, mais a également accueilli plus de 2 millions de Yéménites exerçant différentes professions et contribuant pour plus de 4 milliards de dollars par an au Yémen.

Dr Abdullah Al-Rabeeah, superviseur général de KSRelief, a déclaré que le Yémen était le principal bénéficiaire des programmes humanitaires saoudiens, sans discrimination entre les territoires contrôlés par le gouvernement ou par les Houthis soutenus par l’Iran, a déclaré Al-Rabeeah.

Au total, 345 projets d’une valeur de 12 milliards de dollars ont été lancés dans le pays au cours des quatre dernières années, a-t-il ajouté. Ces projets étaient axés sur les programmes humanitaires et l’aide au développement économique, y compris le soutien à la Banque centrale du Yémen.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info