Un rapport sur les efforts de l’Arabie saoudite pour la préservation des droits de l’homme approuvé par l’ONU

Diffuser l'info

Heure: Novembre 11,2018

Al-Aiban a remercié le président du Conseil des droits de l’homme pour ses efforts en vue de la réussite de ses travaux. (AFP)

Al-Aiban a souligné le désir de l’Arabie saoudite de coopérer avec le conseil et ses mécanismes et procédures, en particulier l’Examen périodique universel.
DJEDDAH : Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a approuvé l’adoption d’un rapport sur le troisième Examen périodique universel de l’Arabie saoudite, après en avoir discuté quatre jours auparavant. L’EPU est un processus dans le cadre duquel les États membres des Nations Unies ont la possibilité de déclarer les mesures qu’ils ont prises pour améliorer les droits de l’homme et remplir leurs obligations en matière de droits de l’homme.
Le rapport du Groupe de travail sur l’Examen périodique universel contenait 258 recommandations au Royaume concernant diverses questions relatives aux droits de l’homme.
Bandar bin Mohammed Al-Aiban, président de la Commission des droits de l’homme d’Arabie saoudite, a déclaré que les comités spécialisés et les groupes de travail, y compris les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux, examineraient et étudieraient de manière positive la question.
L’une des recommandations contenues dans le rapport concerne une enquête impartiale et transparente sur le récent décès en Turquie du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.
Al-Aiban a déclaré que cela était conforme aux directives du roi Salman de demander des comptes à toutes les personnes impliquées et de revoir les procédures et les structures afin d’empêcher qu’un événement triste et douloureux ne se reproduise.
Al-Aiban a remercié le président du Conseil des droits de l’homme pour ses efforts en vue de la réussite de ses travaux. Il a également remercié le groupe de la troïka, comprenant la Chine, la Tunisie et la Belgique, ainsi que le secrétariat de l’Examen périodique universel pour leurs travaux dans le cadre du processus d’examen du Royaume.
Il a souligné le désir de l’Arabie saoudite de coopérer avec le conseil et ses mécanismes et procédures, en particulier l’Examen périodique universel, considéré comme contribuant grandement à l’amélioration des droits de l’homme dans le monde grâce à un cadre constructif fondé sur l’égalité, la coopération et la compréhension de la diversité culturelle des pays et des sociétés, enrichissant les délibérations du conseil.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info