Un responsable saoudien: le secteur du divertissement pourrait créer 200 000 emplois et des milliards de bénéfices

Diffuser l'info

02/03/19

 

Les gens sont vus au centre commercial Parc Riyad lors de l’ouverture d’un cinéma, à Riyad, en Arabie Saoudite, le 30 avril 2018. (REUTERS)

 

L’AGD établirait de nouveaux partenariats avec des entreprises privées et créerait sept nouveaux lieux de divertissement à Djeddah, Dammam, Riyad et dans la province de l’Est.

DJEDDAH: Le PDG de l’Autorité générale du divertissement (AGD), Amr ben Ahmed Banaja, a affirmé que Djeddah est une région fertile pour les investissements de la sphère privée dans les industries des loisirs et du divertissement.

«L’AGD a cherché à fournir l’infrastructure nécessaire au développement de nouvelles activités sportives et de divertissement», a-t-il déclaré à la célébration du 75e anniversaire de la Chambre de commerce et d’industrie de Djeddah, soulignant que les revenus potentiels du divertissement dans la ville pourraient atteindre 30 milliards de RS (8 milliards USD) et créer jusqu’à 200 000 emplois d’ici 2030.

Il a rappelé aux participants que l’AGD était un organe législatif, et non une autorité exécutive. Il appartiendrait au secteur privé de créer des opportunités de croissance.

Mais, a ajouté Banaja, l’AGD établirait de nouveaux partenariats avec des sociétés privées et créerait sept nouveaux lieux de divertissement à Djeddah, Dammam, Riyad et dans la province de l’Est, afin de donner aux sociétés une plate-forme de développement et de prospérité.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info