Une centrale à cycle combiné saoudienne de 998 M $ démarre ses activités

Diffuser l'info

Heure: Juillet 18, 2018

Saudi Electricity Company (SEC) a commencé à exploiter une centrale électrique à cycle combiné dans la ville minière de Waad Al Shamal dans la région frontalière du nord, a indiqué un rapport.
L’usine, d’un coût de plus de 3,75 milliards de SR (998 millions de dollars), a une capacité totale de 1 390 mégawatts (MW) d’électricité, dont 50 MW proviendront d’une composante solaire, a rapporté l’Saudi Gazette.
L’usine est un coup de pouce majeur en soutenant l’accent du royaume sur les énergies renouvelables et la création d’emplois pour les Saoudiens. Il a été mis en œuvre dans le cadre de la stratégie de l’entreprise pour être en phase avec la Vision 2030, a indiqué le rapport, citant un haut responsable.
«L’usine, qui fonctionne au gaz naturel comme combustible principal, fait partie de la stratégie intégrée de la SEC pour la mise en œuvre de projets électriques avancés prenant en compte les conditions environnementales de la région ainsi que la réduction des émissions thermiques. La ville industrielle, a remarqué le PDG Ziyad Al Shiha.
Le chef de la SEC a déclaré que le projet avait été mis en œuvre en avril 2014 avec General Electric (GE), le géant mondial de l’électricité, pour un contrat de 980 millions de dollars pour l’ingénierie, la construction et la fourniture de turbines à gaz.
« Conformément aux dispositions de l’accord, l’une des turbines à gaz a été entièrement assemblée au GE Manufacturing Technology Center à Dammam », a-t-il déclaré.
L’usine, avec une turbine à gaz fabriquée localement, aurait une contribution significative à la localisation de l’industrie de l’énergie électrique, at-il ajouté.
Selon lui, la SEC a investi dans la construction de stations de transmission et de lignes de transmission pour alimenter la ville minière et ses projets industriels en électricité.
« La nouvelle usine adopte le système intégré de cycle composé (ISCCP) et les techniques modernes de turbine à gaz qui réduisent les émissions de carbone et les oxydes d’azote pour réduire la pollution environnementale, augmenter l’efficacité et produire 50 MW à travers l’énergie solaire concentrée », explique Al Shiha.
L’usine cherche également à fournir un équivalent de quatre millions de barils de carburant au cours de la période de son fonctionnement, at-il ajouté.

Cet article a été publié pour la première fois dans Trade Arabia

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Trade Arabia Accueil

 


Diffuser l'info