Une équipe d’aide saoudienne à Marib pour créer un centre cardiaque au Yémen

Diffuser l'info

Heure: Septembre 07, 2018
L’initiative vise à trouver des solutions aux cas graves ou difficiles, comme les maladies cardiaques ou les tumeurs malignes, et à trouver un moyen de la traiter à l’intérieur du Yémen.
RIYADH: Une équipe médicale du Royaume supervisée par un comité du Centre d’aide humanitaire et de secours King Salman (KSRelief) a mené une enquête détaillée à Marib pour explorer les options de traitement médical à l’intérieur du Yémen.
S’adressant à Arab News jeudi après son retour de Marib, le Dr Abdullah Al-Wadai, directeur adjoint de l’assistance médicale et environnementale de KSRelief, a déclaré: «Nous étions à Marib mardi et mercredi, c’était un voyage d’étude. sur la situation dans ce pays et sur la manière de mettre en œuvre l’initiative du roi Salman en vue de la création de centres médicaux spécialisés pour les cas critiques et les maladies auxquelles le peuple yéménite est confronté.
« L’initiative vise à trouver des solutions aux cas graves ou difficiles comme les maladies cardiaques ou les tumeurs malignes, et à trouver un moyen de les traiter à l’intérieur du Yémen », a déclaré Al-Wadai.
Il a déclaré que l’équipe travaillait en coordination avec le ministère de la Santé, le ministère des Finances et le département des services médicaux du ministère de la Défense.
Le comité, formé de KSRelief et de représentants des ministères des finances et de la santé et des services médicaux des forces armées au Yémen, s’est réuni pour mener à bien le plan de traitement à l’intérieur du Yémen et pour les patients se rendant à l’étranger.
«Pour exécuter le plan, nous avons suggéré de commencer avec un centre cardiaque à Marib», a déclaré Al-Wadai à Arab News.
En mai de cette année, Al-Wadai a dirigé une équipe médicale de KSRelief et inspecté un centre de prothèses à Marib, financé par l’organisation pour la deuxième année consécutive.
L’objectif était de suivre l’avancement des travaux, de mettre en œuvre les spécifications du contrat avec l’organisation partenaire chargée de l’opération et de veiller à ce que des services soient fournis.
L’an dernier, le centre a équipé 305 prothèses de membres pour les personnes touchées par les mines plantées par les milices houthies.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info