Une étude révèle l’admiration des Saoudiens pour les traditions et les costumes japonaises

Diffuser l'info

12/01/20

Des étudiants vêtus de kimono lors d’une cérémonie de passage à l’âge adulte à l’université Kokugakuin de Tokyo samedi. L’enquête a révélé que les perceptions arabes du Japon sont influencées par ses traditions. (AFP)

  • Les premières impressions des Saoudiens sur les Japonais sont qu’ils sont organisés, travailleurs et techniques.
  • Le karaté a été classé comme le type d’arts martiaux préféré des Saoudiens, suivi du judo et du sumo, selon un sondage.

DUBAI: Le Japon contemporain peut être un modèle de valeurs sophistiquées et cosmopolites, mais l’impression que les Arabes ont de la puissance asiatique semble être davantage influencée par ses traditions, ses coutumes et son caractère national.

Un sondage YouGov mené par Arab News dans 18 pays du Moyen-Orient a montré que les premières impressions des Saoudiens sur les Japonais étaient qu’ils étaient organisés (51%), travailleurs (50%) et techniques (42%).

Les autres mots utilisés pour décrire la culture japonaise étaient ponctuels, respectueux et créatifs.

Ces perceptions semblent être fortement influencées par les personnages de fiction japonais, les médias grand public, les arts martiaux et les industries d’exportation du pays.

Sur 3 033 personnes interrogées dans le monde arabe, plus de 50% ont choisi le samouraï, la construction automobile et les sushis comme les aspects qu’ils associaient le plus au Japon.

Les résultats étaient similaires chez les Saoudiens interrogés pour le sondage, l’animé (film et animation télévisuelle à la japonaise) étant l’une des principales attractions de la culture japonaise.

Cela s’est également reflété dans d’autres résultats de l’étude, qui ont montré que 65% des Saoudiens associaient le personnage fictif, Hello Kitty, aux Japonais. Le dessin animé a été produit par la société japonaise Sanrio dans le cadre du concept de gijinka, qui crée des personnages de type humain basés sur des sujets non humains.

Fascinée par l’histoire japonaise, Rania Al-Mutairi, pharmacienne d’Arabie saoudite, a décrit la culture du pays comme une «pleine de merveilles», reflétée dans les écrits et les poèmes de ses maîtres littéraires.

Elle a déclaré que les Japonais étaient «gentils, polis et éduqués», ajoutant que l’Arabie saoudite et le Japon avaient un grand respect l’un pour l’autre et partageaient des similitudes culturelles.

De la même manière, les traditions guerrières des samouraïs se retrouvent dans différentes formes d’arts martiaux, qui remontent aux temps de guerre de l’histoire japonaise.

Le Jiu-jitsu, par exemple, est né au XVIéme siècle et a été enseigné aux guerriers comme une méthode de combat avec et sans armes. Cependant, les arts martiaux japonais vont bien au-delà des questions de légitime défense et se concentrent sur la construction de valeurs telles que la discipline et la force mentale.

Un intérêt croissant pour les arts martiaux a également été observé en Arabie saoudite, où 32% des répondants ont choisi le karaté comme leur type préféré d’arts martiaux, suivi du judo et de la lutte de sumo (tous deux 17%).

L’enquête a également suggéré que les Saoudiens connaissaient bien les produits fabriqués par la nation technologiquement avancée, beaucoup identifiant correctement Sony, Sega et Muji comme des marques japonaises.

Al-Mutairi, fan de certaines des marques les plus populaires du Japon, a cité Hitachi, Sony et Toyota comme ses produits préférés, citant l’utilisation par cette dernière de la technique kaizen, une approche qui travaille sur des améliorations continues par le biais de petits changements positifs continus.

Les Saoudiens interrogés pour l’enquête étaient également bien informés sur les marques japonaises dans l’industrie automobile, avec 40% choisissant Toyota comme marque de voiture préférée, suivis de Lexus (30%) et Honda (7%).

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info