Une percée au festival du film pour cinq réalisatrices saoudiennes

Diffuser l'info

14/01/20

Le projet fournit des récits à la première personne de la vie contemporaine en Arabie saoudite, à une époque de changements fascinants, a déclaré le directeur du festival. (Fournie)

  • Financé par le Festival international du film de la mer Rouge et produit par la maison de production de Jeddah Cinepoetics Pictures, le film sera présenté en première au festival inaugural de mars.

DJEDDAH: Les organisateurs du festival du film ont apporté leur soutien à cinq réalisatrices saoudiennes pour un nouveau projet de film unique.

Hind Alfahhad, Jowaher Alamri, Noor Alameer, Sara Mesfer et Fatima Al-Banawi réaliseront cinq courts métrages qui seront combinés en un documentaire omnibus, avec la cinéaste palestinienne primée Suha Arraf sélectionnée comme superviseure de la scénarisation.

Financé par le Festival international du film de la mer Rouge et produit par la maison de production de Jeddah Cinepoetics Pictures, le film sera présenté en première lors du festival inaugural en mars.

FAITS EN BREF

Hind Alfahhad, Jowaher Alamri, Noor Alameer, Sara Mesfer et Fatima Al-Banawi réaliseront cinq courts métrages qui seront combinés en un long métrage documentaire omnibus.

« Ce projet fournit de puissants témoignages à la première personne de la vie contemporaine en Arabie, de femmes saoudiennes, à une époque de changement fascinant », a déclaré le directeur du festival Mahmoud Sabbagh.

«Nous croyons en la capacité du film à faire progresser la diversité et l’intégration. Soutenir de nouvelles œuvres innovantes est au cœur de cette mission. Il n’y a pas de meilleur moyen d’y parvenir qu’en créant des opportunités pour les cinéastes saoudiens de raconter leurs propres histoires ».

Chaque récit centré sur les femmes est un portrait de personnage intime. Ensemble, leurs décors et scénarios variés montrent la diversité de la scène cinématographique saoudienne contemporaine, avec des réalisateurs originaires de tout le Royaume et des films se déroulant dans des villes telles que La Mecque, Médine, Djeddah et Riyad.

« Cela a été une expérience unique de participer à un film aux côtés de collègues réalisatrices saoudiennes, toutes racontant des histoires sur la féminité de manière distincte », a déclaré la réalisatrice Alfahhad.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info