Wa’ad Al Shamal, pivot de la mise en valeur des vastes réserves de phosphate de l’Arabie saoudite

Diffuser l'info

25/11/18

WA’AD AL SHAMAL – La Société minière saoudienne (Ma’aden) a célébré l’inauguration de la ville industrielle de Wa’ad Al Shamal par le gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman Bin Abdul Aziz. Wa’ad Al Shamal est le nouveau centre de l’industrie du phosphate saoudien ; une ville industrielle et minière de classe mondiale dans la région des frontières du nord.
 
En partenariat avec le ministère de l’Énergie, de l’Industrie et des Minéraux et diverses organisations publiques et privées d’Arabie saoudite et du monde entier, Ma’aden a dirigé le développement de Wa’ad Al Shamal dans le but de tirer pleinement parti des importantes réserves de phosphate du Royaume.
 
Wa’ad Al Shamal, le plus grand projet industriel jamais réalisé à l’intérieur du pays, représentera un investissement total de 22,7 milliards de dollars. Il abrite la Ma’aden Wa’ad Al Shamal Phosphate Company, une entreprise commune de 8 milliards de dollars entre Ma’aden (60%), Mosaic (25%) et SABIC (15%), d’une capacité de production de 3 millions de tonnes par an d’engrais phosphatés pour les marchés agricoles mondiaux.
 
« Wa’ad Al Shamal est un élément clé du développement des vastes réserves de phosphate de l’Arabie saoudite et la pierre angulaire de la stratégie intégrée de Ma’aden en matière de phosphate », a déclaré Darren Davis, président et chef de la direction de Ma’aden. « Avec nos partenaires locaux et internationaux, nous avons construit à Wa’ad Al Shamal des installations ultramodernes offrant des coûts de production compétitifs et des liens logistiques efficaces avec les marchés mondiaux. Sur cette base solide, Ma’aden et l’Arabie saoudite deviendront des chefs de file de l’industrie du phosphate, tout en assurant un développement économique durable à long terme pour les communautés du nord du pays. »
 
Ma’aden a récemment annoncé le début de la construction de la troisième phase de ses projets sur les phosphates, Phosphate 3, qui comprendra une nouvelle expansion des usines de Wa’ad Al Shamal. À l’achèvement de Phosphate 3, Ma’aden deviendra le deuxième producteur mondial d’engrais phosphatés, avec une capacité totale de production estimée à 9 millions de tonnes par an.
 
Le modèle entièrement intégré de Ma’aden repose sur l’accès à des infrastructures clés, notamment un chemin de fer minéral de 1 500 km et un port de classe mondiale à Ras Al-Khair, ce qui permet à Ma’aden de fournir de nombreuses variétés d’engrais à des clients dans plus d’une douzaine de pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique Latine.
 
Wa’ad Al Shamal, qui contribue aux objectifs de diversification économique dans les secteurs non pétroliers de la vision saoudienne 2030, offre désormais de nombreuses nouvelles opportunités d’investissement en aval dans le phosphate, un développement économique durable pour les communautés locales et des perspectives de carrière à long terme pour des milliers de saoudiens.
 
Dès le début du projet Wa’ad Al Shamal, Ma’aden a œuvré pour que les petites entreprises locales en bénéficient de manière durable. Des centaines de nouvelles entreprises locales ont été enregistrées pour participer au développement du projet. Ma’aden s’est également associé aux leaders mondiaux de l’éducation pour dispenser une formation professionnelle à des milliers d’étudiants locaux. L’Institut national des mines et l’École polytechnique minière saoudienne laisseront en héritage le développement industriel ambitieux de Wa’ad Al Shamal et de ses environs. – SG

Cet article a été publié pour la première fois dans Saudi Gazette

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Saudi Gazette


Diffuser l'info