L’endroit: Al-Rajajeel, dans la province saoudienne du nord-ouest d’Al-Jouf

25/01/20

(Photo / Tourisme saoudien)

  • Chaque groupe de colonnes est composé de deux à dix pierres perpendiculaires au plateau et considérées comme les motifs des rituels funéraires

Le site archéologique d’Al-Rajajeel (qui signifie «les hommes») se compose d’un groupe de piliers en pierre qui dateraient du IVème siècle av.

Situé à 22 km au sud de Sakaka, dans la province d’Al-Jouf, dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite, il y a 50 ensembles distincts de pierres dressées d’environ 3 mètres de haut.

Les colonnes portent des inscriptions inconnues et sont positionnés au hasard sur une série de terrasses basses surplombant une large vallée qui est coupée par une route menant à la région de Nafud.

Chaque groupe de colonnes est composé de deux à dix pierres perpendiculaires au plateau et considérées comme les motifs des rituels funéraires.

Cette photo a été prise par le sultan Al-Zaid dans le cadre du concours Couleurs de l’Arabie saoudite.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)