L’Arabie saoudite rendra le vaccin contre le coronavirus gratuit pour les citoyens et les résidents

24/11/20

Des pèlerins musulmans portant des masques protecteurs arrivent pour faire le tour de la Kaaba à la Grande Mosquée lors du pèlerinage annuel du Hadj au milieu de la pandémie de coronavirus (COVID-19), dans la ville sainte de La Mecque, en Arabie saoudite, le 29 juillet 2020 (Reuters)

  • Le royaume espère que les vaccins couvriront 70% de la population du Royaume d’ici la fin de 2021

DJEDDAH: Le ministère saoudien de la Santé vise à offrir des vaccins gratuits à 70% des citoyens et expatriés du Royaume qui n’ont pas encore contracté la maladie du coronavirus (COVID-19).

Les responsables espèrent avoir atteint l’objectif des vaccinations d’ici la fin de l’année prochaine.

«Ceux qui n’ont pas été testés positifs au COVID-19 auront la priorité dans la campagne de vaccination dans les mois à venir», a déclaré le Dr Abdullah Asiri, sous-secrétaire adjoint du ministère chargé de la santé préventive.

Cependant, les moins de 16 ans ne doivent pas être vaccinés à moins que des recherches ou des tests ne le prouvent, a-t-il ajouté.

Il a indiqué que le Royaume prévoyait d’annoncer un calendrier clair de l’arrivée des vaccinations dans le pays dans les semaines à venir.

«Le Royaume a travaillé sur deux voies pour obtenir le vaccin, à travers l’organisation COVAX, que le G20 a joué un rôle dans la création et le financement.

«L’Arabie saoudite obtiendra une grande quantité de vaccins par le biais de cette installation, tandis que la deuxième voie consiste à passer des contrats directs avec les grandes entreprises pour combler le déficit qui ne peut être couvert par COVAX», a déclaré Asiri.

COVAX est une initiative mondiale visant à travailler avec les fabricants de vaccins pour fournir aux pays du monde entier un accès équitable à des vaccins sûrs et efficaces une fois qu’ils sont homologués et approuvés.

Asiri a souligné que l’obtention de vaccins efficaces nécessitait un long plan de préparation et une longue chaîne d’approvisionnement, ainsi que du temps pour que le vaccin arrive en quantités suffisamment importantes dans les pays qui en avaient besoin.

FAITS EN BREF

Le Royaume prévoit d’annoncer un calendrier précis d’arrivée des vaccins dans les semaines à venir.

« Par conséquent, ce qui sera distribué cette année ne devrait pas être en assez grande quantité pour affecter la trajectoire de la pandémie, ce qui n’est pas prévu avant la mi-2021 », a-t-il ajouté.

L’assistant du ministre de la Santé et porte-parole officiel, le Dr Muhammad Al-Abd Al-Aly, a déclaré que le ministère ne fournirait que des vaccins COVID-19 efficaces contre le virus, sans effets secondaires et approuvés par les autorités concernées par l’octroi de licences.

Parallèlement, l’Arabie saoudite a enregistré lundi 19 nouveaux décès liés au COVID-19, portant à 5796 le nombre total de personnes dans le pays qui sont maintenant décédées après avoir contracté le virus.

Il y a eu 231 nouveaux cas signalés dans le Royaume, ce qui porte le total à 355 489 à ce jour. Les responsables ont déclaré que 5 877 cas étaient toujours actifs, dont 765 patients étaient dans un état grave ou critique.

Selon le ministère de la Santé, 46 des nouveaux cas enregistrés se trouvaient à Riyad, 18 à La Mecque et à Djeddah, et 11 à Médine.

En outre, 445 patients se sont rétablis du COVID-19, portant le nombre total de guérisons dans le Royaume à 343 816.

L’Arabie saoudite a jusqu’à présent réalisé 9 295 599 tests de réaction en chaîne par polymérase, dont 40 395 au cours des 24 dernières heures.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)