Une assistante sociale aide les femmes athlètes du club d’Al-Wehda

31/08/20

Mada Bazaid, assistante sociale, a été récemment engagée par le club saoudien de football Al-Wehda afin d’aider les athlètes à exploiter leur potentiel et à atteindre leurs objectifs. (Photo Fournie)
  • Mada Bazaid, assistante sociale, a été récemment engagée par le club saoudien de football Al-Wehda afin d’aider les athlètes à exploiter leur potentiel et à atteindre leurs objectifs
  • Bazaid, titulaire d’une maîtrise de sociologie, est la première femme recrutée par un club de football professionnel en Arabie saoudite

LA MECQUE: Voilà qu’une nouvelle voix féminine, qui s’est consacrée à la promotion de la santé et du bien-être des sportives, rejoint un club de football pour guider et soutenir ses athlètes.

Mada Bazaid, assistante sociale, a été récemment engagée par le club saoudien de football Al-Wehda afin d’aider les athlètes à exploiter leur potentiel et à atteindre leurs objectifs. Bazaid fait désormais partie du conseil d’administration du club.

Son travail consistera à améliorer le statut de la célèbre association sportive saoudienne  et à attirer de nouveaux membres qui l’aideront à progresser et à se développer.

Le sport constitue souvent un moyen de capter l’attention de la société en mettant en avant des causes sociales, ainsi qu’un outil pour promouvoir la santé. Pourtant, il est nécessaire de canaliser toutes les énergies afin de créer un changement. À présent, les assistantes sociales ont la possibilité de contribuer à ce changement, avec le soutien et la collaboration de différents acteurs de la communauté sportive.

Bazaid, titulaire d’une maîtrise de sociologie, est la première femme recrutée par un club de football professionnel en Arabie saoudite. On attend de son travail qu’il provoque des transformations sociales et psychologiques au cours des prochains jours. Cette décision illustre le rôle positif que jouent les femmes dans plusieurs secteurs, dont le sport. Elle montre aussi les efforts déployés par le Royaume pour l’autonomie des femmes.

Dans un entretien avec Arab News portant sur l’impact du service social sur le sport, Bazaid a affirmé qu’il favorisait le développement de la société et l’expansion des activités. « Le sport est l’un des secteurs où la présence des assistantes sociales est primordiale. Elles aident les joueurs à atteindre un équilibre psychologique et social en recourant à des méthodes professionnelles avancées », précise Bazaid.

L’assistante sociale a évoqué les plus grand défis et les plus grands obstacles qu’elle a rencontrés, en tant que femme saoudienne, ainsi que les moyens qui lui ont permis de les surmonter.

Les Saoudiennes ont atteint des stades très avancés dans plusieurs domaines

« Les Saoudiennes ont atteint des stades très avancés dans plusieurs domaines. Le rejet et l’acceptation sont des phénomènes tout à fait naturels. Cependant, les Saoudiennes ont fait preuve de beaucoup de persévérance. La Vision 2030 du Royaume exige la participation de toutes les composantes de la société sur le marché du travail, surtout lorsque nous parlons d’une société vitale au sein de laquelle les hommes comme les femmes doivent œuvrer afin de répondre à ses aspirations », souligne Bazaid.

Interrogée sur les moyens de créer un équilibre entre les deux sexes dans le monde du sport, Bazaid a signalé que l’idée de créer des groupes d’âges au sein du club Al-Wehda pouvait aider à « former des joueurs exceptionnels, dans un environnement sûr ». Elle ajoute: « Mon rôle en tant qu’assistante sociale des différents groupes d’âge sera de rappeler les objectifs du travail social, thérapeutique, préventif, et relatif au développement. »

La participation des Saoudiennes au monde du sport ne se limite pas aux terrains, aux bancs ou à l’administration. Avec cette décision, les assistantes sociales apparaissent comme de nouvelles actrices qui veillent à intégrer le travail social à toutes les dimensions de l’activité sportive, pour le bien-être des individus et de la société. Cela permet d’attirer l’attention sur les besoins et les défis des athlètes, de développer leurs points forts et de leur proposer des conseils psychologiques, si nécessaire.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur ArabNews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)